Clinique d'expertise juridique et social

Le projet «Ma voix, mon action pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale au Togo »

Le projet «Ma voix, mon action pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale au Togo »

L’un des projets sur lesquels la CEJUS a travaillé courant l’année 2023 est le projet Ma voix mon action pour la consolidation de la cohésion sociale. Ce projet a débuté le 1er décembre 2023 et prit fin le 30 juin 2023. Il s’est déroulé dans les localités de Sokodé cohésion sociale. Ceprojet a débuté le 1er décembre 2023 et prit fin le 30 juin 2023. Il s’est déroulé dans les localités de Sokodé, Tchamba, Pagouda, Tandjouare, Cinkassé. Ledit projet était axé sur les dialogues communautaires, des classes d’éducations à l’endroit des femmes rurales et jeunes chargeurs de camions sur la prévention de l’extrémisme violent et la sécurité personnelle, la conception et la distribution de flyers, Tshirts et affiches de et affiches de sensibilisation à la prévention de l’Extrémisme violent (PEV), des joggings de sensibilisation sur la PEV, la cohésion sociale et la paix et la production et la diffusion des spots théâtraux. Les débats au cours des dialogues ont essentiellement tourné autour de l’éducation à la paix et à la cohésion sociale à travers le dialogue interethnique et interreligieux, les enjeux et défis pour les communautés à la base face à la multiplication et à l’expansion des conflits sociaux et l’extrémisme violent. les dialogues ce sont déroulés :
à Sokodé le 16/01/2023 avec 26 participants dont 11 hommes, 15 femmes et 11 jeunes,
à Tchamba le 18/01/2023 avec 28 participants dont 13 hommes, 15 femmes et 12 jeunes,
à Pagouda le 20/01/2023 avec 26 participants dont 10 hommes, 16 femmes et 11 jeunes, et
à Tandjouaré le 23/01/2023 avec 25 participants dont 14 hommes, 11 femmes et 11 jeunes.

Les classes d’éducation avaient pour objectif de renforcer les capacités des femmes rurales et jeunes chargeurs sur la prévention de l’extrémisme violent (PEV) et la sécurité personnelle. Ce fut l’occasion de les outiller sur une meilleure compréhension du phénomène de l’extrémisme violent et de leur permettre d’avoir les informations nécessaires pour une meilleure prévention contre le phénomène. Les classes ce sont déroulés :
à Naki-Ouest les 27 et 28/03/2023 avec 20 participants dont 10 hommes, 10 femmes et 11 jeunes,
à Cinkassé les 30 et 31/03/2023 avec 20 participants dont 10 hommes, 10 femmes et 14 jeunes et
à Tchamba les 3 et 4/04/2023 avec 20 participants dont 10 hommes, 10 femmes et 12 jeunes.

Les flyers affiches et t-shirts ont véhiculé des messages de paix et de vivre ensemble et leur réalisation a été d’une importance capitale pour les « Peace Footing » de sensibilisation. 2000 flyers, 300 T-shirts et 150 affiches ont été réalisés et ont permis de faire la sensibilisation lors de l’activité 2.2, le jogging de sensibilisation sur la PEV « Peace Footing » qui a eu lieu dans les artères de la ville de Tchamba, Pagouda et Cinkassé au bénéfice de 300 personnes au total dont 183 hommes, 117 femmes et 234 jeunes.

Les joggings avaient pour but de contribuer au renforcement de la cohésion sociale à travers le Les spots théâtraux véhiculaient des messages qui devaient amener les populations des villes cibles à ne pas céder à la panique face à la situation d’insécurité engendrée par le phénomène de l’extrémisme violent. En somme, 1365 spots théâtraux de sensibilisation ont été diffusés pendant 91 jours sur l’ensemble des cinq (5) radios communautaires, dont 273 diffusions par station radio à raison de trois (3) diffusion par jour, c’est-à-dire une (1) diffusion le matin, une (1) à midi et une (1) dans la soirée et ont bénéficié indirectement à 5000 personnes à raison de 2500 femmes, 2500 hommes et 2500 jeunes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top